«

»

Juin 01 2017

Volcan et Laplap

Le Vanuatu est posé sur une chaîne de volcans. En fait, les îles sont toutes des sommets de volcans plus ou moins endormis.

C’est l’activité de l’un d’eux qui nous a attirés vers Ambryn, ou le volcan, constamment en activité, réchauffe pas mal les alentours. Or, l’eau devient un peu glaciale. A la dernière plongée, nous l’avons mesurée à 27°C, ce qui est largement en dessous de notre zone de confort.
Et à Ambryn, il y a cette petite rivière qui vient direct du volcan, avec de l’eau à… quoi, 40 °C ? En tout cas, petite baignade dans le lac, en bord de mer, alternant eau chaude du volcan et eau frigorifiée de l’Océan, revigorant. Les enfants en ont profité pour se couvrir de sable noir, bien plus rigolo que le blanc !

Puis, nous sommes allés sur l’île de Uliveo. Là, nous avons eu la chance de rencontrer Fiona, professeur de Français à l’école locale. Super rencontre ! Elle est ravie de pouvoir parler un peu français. Du coup, nous avons partagé le laplap, sorte de bouillie cuite dans une feuille de bananier, à base de lait de coco et de manioc ou banane. Assez… costaud comme truc. On peut pas dire qu’on se resserve jusqu’à plus soif. Mais ce sont de supers moments de convivialité et de partage. On a rendu l’invitation à bord de Katali, une première pour eux. Ils ont dévore le festin de Soizic !

Du coup, Lola est devenue son assistante maîtresse d’Ecole, et s’occupe des cours de français depuis 3 jours, pour sa plus grande joie. Elle fait chanter les élèves, répéter, enfin elle s’éclate !

Pendant que les filles enseignent, les hommes (Matthieu, Timéo, Mael) sont allés boire le kava. C’est une boisson euphorisante/relaxante consommée dans tout le Pacifique Sud (qui engourdi bien le bas du visage en tout cas, ambiance anesthésie chez le dentiste) faite en pressant une racine. Timéo et Mael se sont occupés de sa confection à la moulinette, puis ont même goûté, au grand affolement des hommes du village (qui se réunissent tous les jours de 15h à 18h pour siroter le kava).

C’est que la vie est chargée sur ces petites îles !

Et comme on s’est fait engueuler pour l’absence de photo à la précédente nouvelle, en voici quelques-unes (comme si on avait un bon internet par ici !)

(6 commentaires)

Passer au formulaire de commentaire

  1. Marito Contreras
    Marito Contreras

    Moi je voulais voir des photos du volcan 😛 Ça a l’air super 🙂 J’espere que les Vanuatiens ne sont pas tristes de la raclée que leur a mis le Mexique au foot il y a quelques jours. 3-2 quand meme 😛

    1. Matthieu

      Ca, forcémment, battre le Vanuatu avec un but d’avance, ça pose son équipe nationale quand même ! Ah, ça, c’est sur, ils doivent plus se sentir les Mexicains. Il ne reste plus qu’à battre d’autres équipes de la même trempe : Walllis et Futuna, Niue, et la Papouasie Nouvelle Guinée !

  2. Labouret Jean bernard

    Cool, attention a l’abus d’alcool!
    C’est quoi vos deux kayak, vous en êtes content?
    La bise

    1. Matthieu

      Hello JB,

      Pas d’alcool dans le kava, c’est ce qui permet d’en boire autant qu’il le font. Plutôt l’effet du canabis…

      Pour les kayaks, oui, trés chouette. Le souci des kayaks, c’est que c’est trés lourd, impossible à mettre à l’eau seul pour un enfant. En particulier, un kayak double prévu pour 2 adultes va peser une tonne. C’est pourquoi nous avons acheté un kayak taille enfant, tout ptit, facile à mettre à l’eau pour un enfant tous seul, trés bien. C’est le modèle « sparky » de la marque emotion. L’autre kayak, toujours marque emotion, est prévu pour un adulte. Eventuellement, avec un enfant à bord sans problème.
      J’avais à l’achat privilégier le poids faible pour un même volume, et cette marque était bien.
      Il faut aussi savoir que les fixations des accessoires (dossiers, sangles…) sont souvent faiblardes, et finissent par casser. En tout cas sur nos modèles, je sais pas pour les autres marques. Mais tu arrives toujours à bidouiller un remplacement.
      Il faut aussi bien que tu penses ou tu vas les ranger. Il faut que ce soit simple de les mettre à l’eau, sinon, tu ne les sortiras jamais. Nous, on a fixé des sortes de U sur le pont ou ils se posent. Tu peux aussi les glisser sous les panneaux solaires si ça gène pas l’annexe.. ça dépend des bateaux.

      Voili voilou pour le conseil du jour.

  3. keribin

    Bonjour toute la famille,

    ca fait du biend ‘avoir de vos nouvelles, je vais les transmettre à Yves, Hélène et aux enfants ils seront ravis!!!!

    On vous embrasse

    Stéphanie Kéribin

  4. Rapp Helene

    Génial de vous suivre dans vos périples ,vous embrasse tous fort

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *