Archives de la Catégorie : Singapour

Avr 11 2015

Singapour, 2 pistes, 2 ambiances

IMG_4711IMG_46943Oui oui oui, on sait ce que vous pensez: « c’est bien beau cette vie de gitans, mais leurs enfants hein, ils en font quoi ? Comment vont-ils grandir sans parcs à thèmes, sans publicité Mac Donald glissée entre les dessins animés de Cartoon Network, sans émission de téléréalité, sans PS4 pour se défouler, sans DS dans le cartable pour s’amuser pendant les recrées, sans recrées d’ailleurs ?… »

Nous sommes heureusement conscients de tout ça, et rassurez-vous, notre arrêt à Singapour nous a permis de combler la plupart de ces manques en un condensé de 2 semaines de loisir à grand spectacle. C’est la Piste 1 de Singapour,

La face bling-bling :

IMG_4735On a fait notre boulot de parents responsables : Le Wild Wild Wet, gros parc d’attraction aquatique, le KidZone, autre site d’amusement indoor (et oui, même ici, il pleut de temps en temps), le Science Center, Cité des Sciences locale, pour finir par le Parc Universal Studios, summum du loisir moderne, à coup de grand huit Shrek®, de parcours aquatique Madagascar®, de ciné 6D Transformers®,de train fantôme The Mummy®,le tout emballé dans la guimauve hollywoodienne, les enfants ont, bien évidemment, adorés.IMG_4714

Mael a quand même finit par piquer du nez au bout de 11 heures sur place, mais Timeo a trouvé assez d’énergie pour faire du street dancing avec une bande de danseurs Fast and Furious 7®.

 
IMG_4776

On a aussi profité des spectacles gratuits de sons, lumières, et projections de belles images d’enfants qui rigolent sur fontaines d’eau jaillissante sur fond de galerie commerciale avec faux gondoliers et magasins Cartier, Rolex, et autres marques pour nécessiteux.IMG_4722

IMG_4785On a quand même un peu rigolé en voyant cette brave mariée en robe rose bonbon poser 1 heure, sourire aux lèvres, au pied des SuperTrees, sorte de gros lampadaires multicolores dressés au milieu d’un magnifique parc sans une feuille morte qui dépasse.IMG_4749

Sans entrer plus dans les détails, c’est la face Sud de Singapour, la face touristique, la face Las Vegas, rose bonbon, propre et nette, riche et insouciante.

Et puis quand on monte au Nord, le ton change, c’est la piste 2,

La face bang-bang

_DSC4256Et oui parce que toutes ces lumières, ca donne envie, et qu’à 500 mètres des cotes Singapouriennes, il y a la Malaisie, qui a bêtement donné son indépendance à Singapour en 1965. Et les Malaisiens, ils aimeraient bien aller à Singapour, avoir la belle vie, conduire des Maserati, et se pavaner en robe Prada. Mais les Singapouriens, sans doute percevant le risque de rupture de stock en sacs Vuitton, ne sont pas très très accueillants.

_DSC4236Nous l’avons vu car nous avons fait le tour complet de Singapour pour venir nous reposer quelques jours dans une marina Malaisienne qui fait face à la cote Nord de Singapour. Il nous a fallu donc longer cette cote, qui est intégralement aux mains des militaires, qui en ont fait une zone d’entrainement, et une zone tampon pour décourager les nageurs. Cela donne une cote entièrement grillagée avec barbelés, bateaux de surveillance façon Star Trek tous les kilomètres, et panneaux explicites en 4 langues avec tête de mort et message accueillant « zone de tir à balles réelles : ne pas s’approcher àmoins de 75m de la cote » !! Vous êtes prévenus !

IMG_4786Et si vous n’êtes toujours pas convaincus, àtoute heure du jour et de la nuit, les fêtards militaires font tirer quelques coups de canon, qui, sans exagérer, font littéralement trembler le bateau au fond de sa marina, accompagnés de rafales d’armes automatiques, ca ne donne pas envie d’une petite baignade nocturne, croyez-moi.

Mais ne vous inquiétez pas, tout cela n’empêche pas nos petites tètes blondes de dormir, les uns sur les autres d’ailleurs, au son du canon !

Avr 06 2015

Eclipsons-nous

Ouch, que c’est épuisant Singapour…

IMG_4624IMG_4640On a compris maintenant que quand notre copain Sylvain nous dit « Oui on peut aller a… c’est pas loin », et bien ca signifie que c’est a 37 minutes de voiture. Du coup, avec tout ce qu’on fait en une journée, on fait du kilomètre. Ca nous change de notre rythme de bernard l’hermite aquatique.

Rien que ce weekend, on a commencé par emmener les enfants dans un parc aquatique qui a relayé le toboggan de leur piscine de Quimper au rang d’antiquité bretonne, pour continuer par une virée de 2 jours sur Katali avec des copains du coin, et même un tonton et une tata qui trainaient par là. L’occasion pour certains Singapouriens super actifs de se demander si la vie au delà de la ligne d’horizon n’avait pas, peut être, plus de sens…

A peine revenus à terre, nous avons assistés par surprise, depuis la superbe terrasse de Sylvain et Audrey, à une éclipse totale de lune. C’est leur petite Angelina qui nous a fait remarquer que « la lune, quand même, elle est bizarre ». Moment magique de cette pleine lune qui réapparaît lentement. C’est l’occasion de vous mettre cette photo d’une chauve souris géante qui se prend pour Batman prise il y a quelques semaines en Thaïlande. 2 faces cachées de la Lune.

 

IMG_4645_DSC3192Dès le lendemain, on a enquillé sur une chasse au trésor au jardin botanique de Singapour, énorme, magnifique, et… plein d’œufs ! Evidemment, les enfants (nous avons à nouveau rejoint des amis sur place) s’en s’ont donné à cœur (enfin à foie) joie, pour ensuite se faire happer par des chinoises qui faisaient des colliers de fleurs, et se sont fait une joie de couronner tout ce petit monde.

 

 

IMG_4662Bref, un weekend reposant, d’ailleurs terminé chez Kentia et Arnaud, pour un gros BBQ sur le bord de la piscine, histoire d’être en pleine forme ce Lundi matin, ou les enfants retrouvent l’école, et ou on prend quand même un peu de temps pour vous donner des nouvelles.IMG_4681

A très bientôt

Les Singap’épuisés

 

 

 

Mar 30 2015

Tankers dans la brume

_DSC4197

Happés par la tentaculaire Singapour, il nous à fallu 3 jours pour vous prévenir que nous sommes bien arrivés.

Arrivée bien emballée d’ailleurs, au petit matin, à traverser la forêt de navires au mouillage devant Singapour, 2ème plus gros port du monde quand même. Après une très agréable nuit sous voile, nous avons fait toute notre approche sur Singapour à la voile également, zigzaguant entre ces mastodontes endormis, d’où les rares équipages se marraient de voir nos petits enfants culs nus leur faire coucou 20 mètres plus bas…

En longeant Sentosa, petite île reliée au Sud de Singapour, nous avons pu passer sous le balcon de Sylvain et Audrey. Première retrouvaille Singapourienne, Sylvain était en 1ère et Terminale avec Matthieu, il y a… pfuuuu, un petit bout de temps. Belle émotion de les retrouver, nous saluant de leur balcon, qui fut notre dernier stop avant de nous envoler vers l’Inde il y a 3 ans._DSC4170

Après avoir essuyé un très gros grain à 35 nœuds et mur de flotte qui a obligé Matthieu à barrer au milieu des mastodontes avec un masque de plongée, nous nous sommes mouillés au Changi Sailing Club. Dès le premier soir, c’est sur le balcon en question que nous commençâmes nos agapes Singapouriennes._DSC4189

Le lendemain, nouvelles retrouvailles, lors d’un bbq qu’organise Alexis (le fils de la femme du tonton de Matthieu, qui vient de naviguer avec nous de Phuket à Singapour, vous suivez hein ?), avec Evelyne et Jean-Luc. Evelyne, collègue de promotion de Soizic et Matthieu à l’Ecole de commerce, est déjà venue naviguer 7 semaines sur Hildi en 2004, et une semaine sur Katali en Thaïlande. Et nos routes se croisent encore ici.

Mais ce n’est pas tout, puisque nous retrouvons également Arnaud et Kentia, autres collègues de promo, que nous avions déjà retrouvés par hasard à Tahiti, ou ils étaient installés lors de notre séjour là-bas.

_DSC4180Je passe sur les retrouvailles avec Cyril et Gemma, déjà croisés par mail de nombreuses fois pour les conseiller lors de la vente de leur bateau en Australie, puis sur leur bateau de location à Phuket, bref, Singapour ne draine pas que la majeure partie des tankers du globe, mais aussi des pelletées de copains, et ça fait très très plaisir de les retrouver._DSC4166

Du coup, ces derniers jours ont été un peu… chargés, pour finir ce soir avec l’anniversaire de Soizic… Pfuu, on va souffler un peu d’ici Vendredi (ou ça recommence), pour faire un peu d’école aux enfants (parents indignes…).

Bises à vous, et à bientôt