Tag: requins baleines

Fév 21 2017

Requins baleines

En baie de Cendarawasih, les pêcheurs ont installé des Bagans, sorte de plateformes flottantes (imaginez un trimaran géant fait de bambous et de planches de bois) sous lesquelles sont suspendus de vastes filets.
Les petits poissons des environs, espérant trouver une protection sous ces plateformes, se font bêtement capturer…
Un fois la nuit venue, les pêcheurs allument de puissantes ampoules, qui attirent les gros poissons, et les petits poissons finissent empalés vivants sur un hameçon, puis dans la gueule du gros poisson de passage.
C’est diablement efficace, et les gars ramènent les bonites au kilomètre.

Mais cet assemblage attire également de biens plus grosses bestioles : les requins baleines. Et comme, pour ces pêcheurs, c’est un porte bonheur, ils n’hésitent pas, de temps à autre, à leur balancer un seau de crevettes.

Cette particularité concerne une zone assez petite, de 5km sur 5km. Nous avons fait le tour des bagans jusqu’à en trouver un qui nous dise en avoir 2 sous la coque. Ni une ni deux, nous amarrons Katali à ce bagan. A peine sommes nous là que la grosse bête curieuse vient à 1 mètre de la jupe, nous regarder de ses petits yeux.

Et nous voilà partis pour 3 heures de nage en compagnie de ces deux géants (les plus gros poissons du monde quand même) qui ont élu domicile sous Katali, ainsi qu’un gigantesque banc de petits poissons. 3 heures magiques, à observer ces 2 mastodontes évoluer dans ces eaux translucides, nullement effrayés par nous, bien au contraire.

Après cela, nous nous sommes dirigés vers un île perdue du fond de la baie, qui nous semblait, sur les photos satellites, propice à nous abriter. Bien nous a pris : superbe endroit, village papou très sympa (ils n’ont pas vu de bateau comme nous depuis 3 ans), bref, on est arrêté là depuis 4 jours… les enfants ont 1000 copains… pas près de repartir.

Mai 16 2016

Nage avec les requins baleines

Au sud de l’île de Cebu, il y a quelques années, un pêcheur en manque de pigeon à nourrir, s’est mis en tête de jeter des seaux de mini crevettes aux requins baleines de passage.
Friands de ces petites gâteries, ceux-ci se sont vites installés dans le coin, et aujourd’hui, c’est une véritable industrie du requin géant qui s’est développée. Plus de 1000 touristes chaque jour qui viennent regarder, ou nager avec ces grosses bêtes.
Alors oui, c’est écologiquement lamentable. Ces animaux nomades se sont sédentarisés, ne savent plus se nourrir tout seul, et vont bientôt attraper nos MST !
Mais bon, c’est tellement magique de nager avec eux de si près. Les 3 enfants se sont régalés de cette rencontre taille XXL, mais chuuuuuuuuuuuuuuut, ne le dites pas à nos amis écologistes.