Déc 06 2015

Philippines, nous voilà !

Balabac Town, nous y sommes.

Après une magnifique journée de navigation sous gennaker à 7 nœuds de moyenne malgré un vent d’à peine 8 nœuds, sur une mer très calme, nous sommes arrivés à Balabac juste avant le coucher du soleil. Autant la météo est bonne, autant les fonds sont un peu effrayants.

La mer de Sulu est parsemées de hauts fonds. Certes, on a pas eu moins de 4 mètres, mais passer d’un coup de 80m à 5m, ça fait toujours un peu peur. Et puis ils donnent des noms pas très rassurants aux récifs… « great danger bank », « confusion reef »…

Petite balade à terre, histoire de jeter un coup d’œil au village, et là, gros contraste avec la Malaisie : plein de monde dehors, de la musique dans la rue, des rires, des saluts. On se fait aborder dans la rue, ça piaille, ça court, sapin de noël illuminé… Serions-nous passés d’un pays musulman à un pays catholique ? D’un pays qui a subit la colonisation espagnole, et l’autre les prêches islamiques…

Enfin bon, c’était chouette la Malaisie, mais là, le contraste est saisissant ! Organisés comme on est, on arrive là sans un peso en poche. Vu la taille du bled, ne rêvons pas de trouver un distributeur. Pas moyen de se faire un petit riz frit à terre, ou de se connecter à internet. Dur de survivre quoi ! On nous parle d’un préteur sur gage, seule solution, nous irons voir demain. Bonne journée à tous, et à très bientôt !

(2 commentaires)

    • levy on 7 décembre 2015 at 16 h 46 min
    • Répondre

    Ah les amis !!! Un vieux rêve les Philippines… Vous savez que vous nous envoyez des bouffées d’air pur et du rêve en bouteille avec votre newsletter…. ça laisse songeur quand on compare vos récits à l’ambiance délétère qui règne ici…. Bon je retourne en cours et vive le métro (surtout le RER… beurk !). Gros bisous à tous,
    Hana

    • lili on 13 mai 2018 at 5 h 02 min
    • Répondre

    pfff franchement vous êtes bien des français….Voyager autant et garder en tête des clichés comme ça c’est juste pathétique…
    Vous n’avez pas bien du visiter la Malaisie pour la faire passer ainsi

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.