Juil 25 2014

Nicobar toi d’la

Innnnnnnnnnnnncredible India, on les a !

Quoi donc ? Nos passeports !

Et en cadeau Bonux, la « Permission for sail », délivrée par le Superintendent of Police of Andaman & Nicobar Islands.

Et typiquement indien, ce document qui nous a donc été remis ce soir, est en copie au :

– Commander-in-chief, ANC, Port Blair

– Director General of Police, A&N Islands, Port Blair

– Superintendent of Car Nicobar

– SP(CID), Port Blair/Car Nicobar

– Chief Port Administrator, Port Management Board, Port Blair

– The Signal Superintendent (PMB), Car Nicobar

– The Assistant Director, Intelligence Bureau, Port Blair

– The Intelligence Officer (JIO, Car Nicobar)

– The Security Officer, Indian Air force, Car Nicobar

– The SHO, PS, Car Nicobar

Rien que ça ! Pas étonnant que ça ait pris un peu de temps si tout ce petit monde devait être consulté. Comme ça, ils sont tous sûr de se blinder: « Si j’ai fait une connerie, et qu’aucun des types que j’ai mis en copie ne s’en aperçoit, c’est pas vraiment ma faute du coup, non ? »

On a quasiment fait appel à la Cour Internationale des Droits de l’Homme, menacés que nous étions de passer le week-end ici, pour attendre la réouverture des bureaux, et de devoir aller à l’ancre car un cargo arrive demain… Du coup, on a profité de cette journée supplémentaire pour fignoler un peu la réparation des safrans (en fait, les deux clavettes étaient cassées en arrivant sur Car Nicobar, pas étonnant qu’il ait été un poil difficile de barrer).

On s’est même payé le luxe de réparer le pilote, dont le moteur électrique, ayant pris l’eau de mer (par un capot non étanchéifié par le chantier, je le répète), refusait tout bonnement de bouger, tout plein de rouille partout (ça va vite avec l’eau de mer). Mais ce soir, tout gazouille à nouveau. Les clavettes attendent patiemment de clavetter ferme, les capots sont étanchéifiés, le pilote roucoule, et on va pouvoir aller se coucher à une heure décente, car demain, départ à l’aube (4h30 ici).

En discutant aujourd’hui avec les très nombreuses personnes venues nous voir (La Police à même dû barrer l’entrée du quai pour arrêter le défilé), nous avons appris qu’effectivement, l’isolement des îles Nicobar (afin de préserver les tribus locales) est tel que pour la plupart des personnes ici, nous étions les premiers blancs qu’ils voyaient. Du coup, les enfants en avaient marre de se faire toucher les cheveux, la peau, prendre en photo… Mais le contact était tout de même très sympa, avec ces populations qui ressemblent visiblement beaucoup plus à des Thaïs qu’à des Tamouls. Demain, cap sur Phuket, 350 miles, 2 jours ?

(10 commentaires)

Passer au formulaire de commentaire

  1. Super ptit frère!! Grosses grosses bises à tous!

    • Elizabeth on 25 juillet 2014 at 17 h 03 min
    • Répondre

    OUAIIIIIIIIISSSSSSSSSS ! ! ! !
    Enfin ! Le bateau est en état de marche et vous avez (Alléluliakbar Vishnu) tous les papiers pour partir.
    Bon courage pour vous réveiller demain
    Grosses bisses à vous de Vendée
    Elizabeth, Pierre-Louis, Aude, Katou et compagnie

    • Nathalie Cazach on 25 juillet 2014 at 18 h 13 min
    • Répondre

    AAAhhh ! c’est qu’on s’inquiétait nous ! Bon ben bon vents ! On pense à vous !

    • Pat & Bri, Jade & Louis on 25 juillet 2014 at 19 h 00 min
    • Répondre

    Allez, vogue le navire…

    • Milo on 25 juillet 2014 at 19 h 22 min
    • Répondre

    Eh ben! ! Quelle odyssée j espère qu’elle est terminée

  2. La prison sera une fois de plus pour plus tard! Bon vent!

    • bab on 26 juillet 2014 at 11 h 33 min
    • Répondre

    « …pour protéger les tribus locales… ». De qui? De quoi?

  3. Super, vous pourrez partir un peu plus tranquille avec le pilote et les safrans en état de marche !!!! On se rapelle de notre mésaventure avec les safrans aux Galapagos. On vous embrasse et bon vent pour ces deux prochains jours de navigation. Sylvana et Jean

    • l'archi on 26 juillet 2014 at 18 h 27 min
    • Répondre

    Coucou,
    Je vous ai fait passer par votre mail perso, la recette de réparation (qui n’aurait pas dû être nécessaire si les plans étaient suivis), mais vous n’en parlez pas. A faire de toute façon!
    Bon vent
    Patrick

    • mikerguelen on 29 juillet 2014 at 8 h 52 min
    • Répondre

    YESSSSSSSSSSSSSSSSSSSSS
    bon vent …Belle nave…..pour le début d’un autre ailleurs
    Le plein de grosses bises à toute l’équipe!!!!

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.