Juil 24 2014

Le Zoo de Car Nicobar

Non non, ne vous méprenez pas, le Zoo, c’est nous ! Les pauvres animaux mis en cage, dénutris, dépressifs et apathiques qu’un public abondant vient observer, c’est nous !

Sauf que personne ne nous a jeté de cacahouètes (ni de noix de cajou pimentées, ce qui aurait été apprécié). Toujours à Car Nicobar. Nous avons reçu la visite de la Super Intendant de la Police des îles Nicobar (la grosse légume quoi), qui nous a garanti que notre cas était prioritaire, qu’elle avait été choquée d’apprendre que nous avions des enfants à bord, et que notre cas n’était pas traité plus vite, mais qu’enfin vu le nombre d’officiels concernés (!!??) cela prendrait du temps.

Bref, c’est de l’Indien typique « je sais pas trop quoi faire de vous, donc je transfère la patate chaude au voisin/supérieur/belle mère… ». Notre dossier doit être en route pour le bureau du premier ministre à Delhi à l’heure qu’il est. Pendant ce temps, le trouvant long justement, le temps, les enfants se sont aventurés sur le quai pour une partie de pêche avec les autochtones, fort accueillants au demeurant.

Mais la Police veille, et a rapidement sommé ces dangereux criminels (ce sont les enfants, pas les autochtones) de retourner à bord de leur embarcation. Non sans s’être pris en photo avant au côtés de Mael. Bref, on se la coule douce aux Nicobar.

(1 commentaire)

  1. Avez-vous pu reparer les safrans, au moins..? Prets a prendre la mer a 3h du mat quand tout le monde dort..?

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.