Vidéo :Première mondiale, une mouche en plongée !

Nous voici à Kieta, sur l’île de Bougainville, en Papouasie Nouvelle-Guinée. 140 miles de traversée avalés plus rapidement que prévus puisque les prévisions météo à 5 nœuds de vent se sont avérées 25 nœuds en dessous de la réalité.
Enfin, nous revoilà au cœur de la civilisation, on peut enfin acheter des patates (douce hein, faut pas rêver !), et des oignons !

Nos explorateurs en herbe ont quand à eux, réalisé une première mondiale, une expérience scientifique audacieuse qui changera certainement notre façon d’apréhender la survie dans l’espace : faire plonger une mouche drosophyle à 30 mètres de fond !
Retrouvez le reportage étonnant de cet exploit :

11 réponses sur “Vidéo :Première mondiale, une mouche en plongée !”

  1. GÉNIAL! La science vient de faire un prodigieux bond en avant!!!! D’ailleurs, Benjamin vient d’entrer dans notre appartement Parisien par la fenêtre du salon. Il est en pleine forme. Il nous prépare une soirée diapo avec toutes les photos prises sous l’eau par ses milliers d’yeux. On en a pour un mois minimum. Il en a juste assez qu’on l’appelle Benjamin. Son véritable prénom, c’est Jean-Bernard. Bisous les profs!

  2. Si on vous envoie dame le Pen, l’expérience mérite d’être reconduite…
    Mais cette fois, vous pourrez la laisser au fond, elle ne nous manquera pas
    Masson

  3. Fous furieux vous êtes ! BRAVO à benjamin et aux professeurs méritants et courageux… et vive les drosophyles !!!
    On vous embrasse fort. la Ajorque family

  4. Je ne suis pas expert en plongée mais êtes-vous sur que les paliers de décompression aient été respectés lors de la remontée de la mouche?

    1. Le comité scientifique de l’expédition à, bien entendu, testé, et approuvé le protocole de remontée surface utilisée par l’équipe !

  5. Merci pour cette fabuleuse découverte… (bientôt ces petits bouts pourront porter le fameux bonnet rouge…)les cousins ici sont aussi très intéressés par les insectes et plus particulièrement Titouan qui nous a fait un vivarium avec des araignées (malheureusement l’une d’entre elle nous a déjà quittée…).Vous trouverez une photo sur votre boite mail bisous les loulous

  6. Eh bien, c’est ce qui s’appelle apprécier les choses simples et poser les choses simples comme un scientifique ayant gardé sont enfant en lui. La sagesse s’apprend tôt!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *