Premier coucher de soleil

Qu’est ce que c’est que cette photo pourrie ? Ils nous ont habitués à mieux… Et bien cette photo, c’est Pondicherry qui disparaît à l’horizon. OUI, nous sommes PARTIS !! Une journée évidemment très intense. Les formalités furent très rapides, tout ayant été fait hier. Une bonne vingtaine d’irréductibles copains qui sont revenus nous dire à nouveau au revoir, mis dehors par l’immigration qui avait peur des clandestins. Quelques larmes, bien sûr, une grosse boule au ventre, un passage de passe facile à pleine marée haute, un passage en bateau proche du front de mer de Pondichery, ou nos amis ont emmenés leurs enfants de sortie de l’école, puis, grand voile haute, foc déroulé, hop, cap à l’Est, la Thaïlande ! Et puis bien sûr, la vedette de la Coastal Police qui nous fait de grands signes pour que l’on s’arrête. Facile à la voile ! On fait semblant de croire qu’ils nous font des signes d’aurevoir, mais ça ne marche pas. On se met donc face au vent, on enroule le foc, ils s’approchent pour nous brailler « Combien de personnes à bord ? ». Ben 5 ! « OK alors, bon voyage ». Et de repartir, toute sirènes hurlantes, n’importe quoi. Mais ce fut notre dernier contact avec les autorités Indiennes. Désormais, la voie est libre. 1200 miles devant nous, 5 ou 6 jours. La mer est assez grosse (2,5/3 mètres de houle), le vent assez fort (25 nœuds établis), et tout l’équipage un peu barbouillé. Évidemment, une petite perte d’habitude avec ces 2 ans terrestres. Heureusement, vers 17 heures, ziiiiiiiiii, la ligne de pêche se déroule, les enfants s’excitent ! Ils rêvaient de pécher un poisson, c’est chose faite, un petit thon qui finira dans la casserole 1 heure plus tard. Ils sont tout content, les parents aussi, la mer nous offre son plus beau cadeau de bienvenue. On a bien réduit la toile pour ne pas trop tirer sur le bateau, encore jeune. Nous filons quand même à 9/10 nœuds. Un vrai cap est franchi aujourd’hui pour toute la famille. Un changement radical et soudain de mode de vie. C’est à la fois un soulagement, et un gros défi. Démarrer par 6 jours de traversée musclée n’est pas le plus simple, mais le bonheur est là cette fois, pour de bon. Nous sommes ravis de partager cela avec vous. A très bientôt.